LITS DE RÉPIT : OFFRE DE SOIN EN «LITS DE CRISE PÉDOPSYCHIATRIQUES» AU SEIN DE L'UNITÉ DES ADOLESCENTS

Procédure d'admission
• Fixation de la consultation d'admission par appel sur un GSM dédié aux lits de crise : 0473/98.27.97

• Au cours de cet appel sont vérifiés les éléments suivants:
  - Le jeune réside en Brabant Wallon
  - Le jeune est en ordre de mutuelle
  - Un pédopsychiatre a validé l'indication de l'hospitalisation en lits de crise.
   (éventuellement un pédopsychiatre des équipes mobiles du réseauArchipel)

• Si un de ces critères n'est pas remplis, la poursuite de la procédure d'admission n'est pas possible.

• Si les critères sont remplis, une « fiche d'admission téléphonique» est remplie en ligne avec le
  demandeur. (éléments de base)

• Un formulaire d'admission plus complet est ensuite envoyé par fax ou par mail au demandeur,
  et devra est apporté complété lors de la consultation d'admission.

• Les consultations d'admission ont lieu les lundi, mercredi, jeudi et vendredi à 10h et mardi à 13h
  en présence du jeune, d'un représentant de l'institution qui l'héberge et/ou de la famille ainsi que
  du demandeur du réseau à l'initiative et/ou soutenant la demande d'hospitalisation en lit de crise
 (SAJ, SPJ, TJ, SSM,etc...) Ce dernier apporte le formulaire d'admission complété à cette consultation.

• Si l'indication d'hospitalisation est confirmée: finalisation du dossier d'admission + rédaction d'un
  contrat d'hospitalisation (modalités et durée du séjour, partenaires, projet de sortie, .... ) et entrée
  immédiate dans le service (du lundi au jeudi - pas d'admission le vendredi ni le WE) sauf pour les
  consultation du vendredi où l'admission se fait le lundi.

• Il n'y a pas de liste d'attente: si un lit est libre, une plage de consultation d'admission est bloquée
  suite à l'appel téléphonique le jour même ou le lendemain matin. Si les lits sont tous occupés ou la
  plage de consultation d'admission suivante est déjà réservée, le GSM bascule vers un message
  préenregistré informant de notre impossibilité de répondre à la demande. Il n'y aura pas de possibilité
  de laisser un message. Dès qu'un lit se libère, le GSM redevient de nouveau accessible pour une
  nouvelle demande.