Présentation

Le Programme Anorexie-Boulimie s'adresse aux adolescents et aux adultes qui présentent une
anorexie mentale, une boulimie ou encore des accès hyperphagiques (►Voir définition)

Ce programme s’adresse également aux adolescents et aux adultes qui, pour contrôler leur poids, leur silhouette ou leur alimentation, pratiquent des régimes et des activités physiques excessives. Ces comportements peuvent également s’accompagner d’accès hyperphagiques, de vomissements, d’abus de laxatifs, de la prise de médicaments coupe-faim.

Le Dr VAN LEER est le psychiatre attaché à la consultation pour les jeune adultes à partir de 18 ans et adultes jusqu’à l’âge de 40 ans. Il est le psychiatre responsable du traitement résidentiel (hospitalisation) à l'Unité du Centre qui accueille les jeunes à partir de 16 ans et les adultes (►Voir Unité du Centre)

Le Dr Yves SIMON est le psychiatre attaché à la consultation pour les adolescents âgés de 12 à 17 ans. Il est le médecin directeur du Centre Thérapeutique du Trouble alimentaire de l'Adolescent pour les adolescents âgés de 12 à 18 ans (►Voir CTTA) (traitement non résidentiel pris en charge financièrement par le SPF Santé publique)
• Il n'y a pas de programme visant l’obésité tant pour les adolescents (Percentile > 98) que pour les adultes (BMI > 30). Il n’y a pas de programme visant à la perte de poids.
• Il n’y a pas de programme pour les personnes présentant une dépendance à l’alcool ou à des substances (drogues) associée au trouble alimentaire.

Nous collaborons avec un réseau de psychologues-psychothérapeutes formés aux techniques thérapeutiques recommandées dans l’anorexie mentale, la boulimie, l’accès hyperphagique tant de l’adolescent que de l’adulte.

Pour, les adolescents de moins de 16 ans, nous ne recommandons pas l’hospitalisation, excepté pour traiter les complications médicales du trouble alimentaire et ce en collaboration avec un service de pédiatrie. En cas de nécessité d’un traitement hospitalier de longue durée, nous collaborons avec un service de pédopsychiatrie.
L’indication de la modalité de traitement est posée après une consultation avec l’un des médecins du Programme Anorexie/Boulimie.